Féria de Séville

      Séville l’andalouse.

       

      Quinze jours après la semaine sainte, Séville l’Andalouse se prépare à fêter et vivre la  » Feria de Abril ». L’ancienne  » foire aux bêtes  » est devenue, au fil des générations, la fête incontournable des Sévillans qui marque le retour du printemps. Elle est célébrée depuis plus de 160 ans.

      Le commerce des bestiaux a fait place au spectacle de jolies et élégantes gitanes qui jouent de leurs éventails. Ce rendez-vous est l’une des occasions de se montrer, chaque après-midi, sur l’autre rive du Guadalquivir, chevauchant de magnifiques montures.

      Le soir venu, toute la ville se rend sur le champ de foire dans le quartier de Triana, entre les rues Morato et Ramon de Carenza, pour se réunir dans des casetas, ces abris de toiles loués par de riches particuliers et par des sociétés qui s’en servent comme moyen de représentation.

      Dans les casetas, on mange les plats traditionnels, on boit des vins en provenance des terroirs espagnols et on danse « las sévillanas » jusqu’au petit matin.

      C’est dans ces allées que l’on trouve une véritable ambiance de fêtes avec des danses enjouées sous le rythme du flamenco.

       

      Gauthier Andujar

      Fabien Ferrer

      Fabien Ferrer